CONSEILS
N’attendez pas le dernier moment !
Commandez votre bois de chauffage dès le printemps. Les demandes étant moins nombreuses à cette période, vous pourrez profiter de conditions avantageuses (prix, livraison, quantité...).
Faites ramoner vos conduits de cheminée !
Au moins 2 fois par an (dont une fois pendant la saison de chauffage) : c’est essentiel pour votre sécurité, et c’est obligatoire.
  • Pour une combustion optimale
Utilisez un combustible sec et propre dans un appareil performant, correctement installé et bien entretenu. Toute combustion de bois traité ou enduit de vernis, de bois de démolition ou de vieux meubles nuit à la longévité de votre appareil de chauffage et engendre des émissions polluantes et toxiques préjudiciables à la santé.
Un bois de chauffage de qualité est un bois propre et sec. La combustion de bois humide est fortement déconseillée :
- pour des raisons environnementales : la combustion d’un bois "vert" libère beaucoup de substances polluantes.
- pour des raisons économiques : un bois humide fournit environ deux fois moins d’énergie qu’un bois sec.
- pour des raisons pratiques : les appareils performants n’atteindront pas leur puissance nominale avec du bois "vert". Le matériel s’encrassera plus vite et risque de se détériorer.

Comment bien choisir son bois de chauffage ?



Le séchage du bois est plus important que le type de bois utilisé en terme de rendu énergétique car la présence d'eau dans le bois absorbe beaucoup d'énergie lors de la combustion. Le maximum d’humidité toléré est de 20 % (un bois vert, fraîchement abattu en contient 50%) . 

Avant tout, exigez un bois bien sec, 2 ans de séchage à l’abri de la pluie étant une bonne base. Idéalement, stocker le bois chez vous pendant quelques mois. Avant de le brûler, rentrez le quelques jours à proximité de la source de chaleur. 
Soit on va du plus petit combustible vers le plus gros en haut mais la solution la plus performante est de mettre les bois du plus gros en dessous des plus petits. On parle de « top-down » et cette méthode permet aux flammes de descendre petit a petit de sorte que les imbrûlés de la flamme naissante sont transformés en chaleur par les flammes abondantes qui sont au dessus. Résultat : moins de fumées et plus de chaleur. Une méthode à essayer. 
Mais l’important est que vous trouviez la méthode qui vous convient en gardant à l’esprit qu’il faut une montée en température importante de l’ensemble du brasier.

Qu'est-ce qu'un stère de bois ?

- Le stère se définit comme un volume de bois de chauffage de un mètre cube lorsque les bûches sont coupées en longueur de un mètre de long.
- Si cette même quantité de bois est coupée en deux, soit en bûches de 50 cm, les vides sont mieux occupés, le stère n'occupe plus que 0,8 m3.
- De même, si le stère est coupé en trois, soit en bûches de 33 cm, il n'occupe plus que 0,7 m3.
 - En résumé, un stère est constitué de bois et de vide d'air. Plus on réduit la dimension des bûches, plus on réduit ce vide, plus le volume du stère de bois diminue (quelques soit la longueur des bûches de votre stère que nous vous livrons il a fallu utiliser un mètre cube de bois en un mètre de long).

Date de création : 08/08/2017 07:52
Page lue 313 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...